Éloge de la paresse…

Sunny grass

Il fait beau, quelque chose comme 25°. Au moins… Le bon spot, la belle vue, et personne aux alentours. Vendredi oblige, je file un RTT à mes baskets et je me pose dans l’herbe. Tranquille. Quelque part à l’ombre entre les taches d’un soleil qui perce à travers les branches. Je redeviens gamin le temps d’une bataille d’eau perdue au profit de ma complice qui m’a sournoisement dérobé mes munitions. Alors je me vautre dans la végétation, les yeux plantés dans le ciel (presque éperdument bleu) à regarder les nuages. Suffisamment longtemps pour me dire qu’ils ressemblent à tout un tas de trucs cools mais quand même super bizarres. Je prends le temps, je suis bien là. Je suis très bien même. Prière de ne pas déranger, je bulle…

4 thoughts on “Éloge de la paresse…”

  1. Moi aussi, j'aime bien flemmarder dans l'herbe, surtout quand elle forme un tapis vert bien plus épais que celui d'un billard mais :
    A quand un éloge des voyages et le partage des impressions au retour ?

Leave a Reply

Envie de réagir ?

1/ Saisissez votre texte dans le cadre ci-dessous.
2/ Sélectionnez votre profil dans la liste déroulante : si vous disposez d'un compte (Google, etc.), identifiez-vous. Sinon, vous pouvez entrer un nom ou pseudo sous "Nom/URL".
3/ Cliquez sur "S'abonner par e-mail", pour être prévenu dès qu'une réponse sera postée.
4/ Enfin, cliquez sur "Publier". Job done!

Merci à vous !